Download 250 examens de laboratoire PDF

ISBN-10: 2294710339

ISBN-13: 9782294710339

Show description

Read or Download 250 examens de laboratoire PDF

Similar french_1 books

Le Guide des plantes Sauvages

Los angeles biodiversité n’est pas seulement menacée en Amazonie, elle l’est aussi dans notre will pay, dans notre région, dans notre jardin… En quelques années seulement, le nombre d’espèces végétales et animales s’est considérablement appauvri du fait, en particulier, de los angeles disparition de leur habitat. C’est ce qu’on appelle l’érosion de l. a. biodiversité.

Soufi, mon amour

Ella Rubinstein a en apparence tout pour être heureuse : une jolie maison dans le Massachusetts, trois beaux enfants, un chien fidèle. Mais, à l'aube de ses quarante ans, elle se demande si elle n'est pas passée à côté d'elle-même. Les infidélités de son mari ne sont plus un mystère et les cours de delicacies du jeudi ne suffisent pas à exalter sa vie monotone.

Additional resources for 250 examens de laboratoire

Sample text

La lithiase urique est favorisée par un pH urinaire bas au-dessous de 5 ou 6 tout au long du nycthémère, une uricurie élevée > 800 mg/24 h, soit 4,8 mmol/24 h (750 mg chez la femme) et un faible volume urinaire, augmentant la concentration d’acide urique. C’est l’une des complications de la goutte bien que l’hyperuricurie ne frappe qu’un tiers seulement des goutteux. Environ 25 % des malades souffrant de lithiase calcique ont une hyperuricosurie supérieure à 800 mg/24 h. Une précipitation intrarénale de cristaux d’acide urique est possible en cas d’hyperuricurie massive au cours de chimiothérapies.

L’hyperammoniémie qui peut être très élevée (200 à 300 μmol/L) entraîne une encéphalopathie hépatique car l’ammoniaque est toxique pour le cerveau lorsque sa concentration sanguine excède 50 μmol/L. Enzymopathies du cycle de l’urée Une hyperammoniémie peut résulter d’un déficit génétique en l’une des six enzymes du cycle de l’urée, dont le plus fréquemment rapporté (1 sur 100 000 naissances) est le déficit en ornithine-carbamyltransférase (OCT), de transmission partiellement dominante liée à l’X.

Valeurs usuelles Variables selon les laboratoires. À titre indicatif : 2 à 5 U/L avec la méthode recommandée par la Société française de biologie clinique (à 340 nm à 30þ°C). Les concentrations sont plus élevées chez l’enfant : 10 à 25þU/L avant 3 ans, 5 à 15þU/L entre 3 et 10 ans. Clinique L’activité aldolasique du sérum augmente dans des affections très diverses comme l’infarctus du myocarde, les hépatites virales aiguës, les anémies mégaloblastiques mais leur dosage n’est pas utilisé dans ces pathologies.

Download PDF sample

Rated 4.05 of 5 – based on 15 votes